Aéroclub Aubigny sur Nère

École de Pilotage

3 conditions suffisent pour démarrer une formation de Pilote Privé en Aéroclub :
  • Satisfaire à l'aptitude médicale auprès d'un médecin agréé (liste à votre disposition)
  • Adhérer à l'Aéroclub.
  • Adhérer à la FFA (Fédération Française Aéronautique) pour obtenir la licence et l'assurance.
Dans cette rubrique :
       1 - Comment devenir Pilote Privé
       2 - Le Brevet de Base
       3 - LAPL
       4 - PPL
       5 - Tableau Comparatif LAPL / PPL
Et en bas de page un lien si vous souhaitez un renseignement particulier.

1 - Comment devenir Pilote Privé

Une des premières missions de l'Aéroclub est de former de nouveaux pilotes, quel que soit leur âge.
Outre le BIA présenté dans une autre page, 2 types de brevets sont disponibles par le biais de notre Club pour apprendre à piloter.

Pour les 2 types de Brevets, il est nécessaire de suivre les formations suivantes :

Formation pratique :
Le début d'apprentissage, pour acquérir les bases du pilotage, est bien entendu toujours effectué en place pilote, en double commande, en compagnie d'un instructeur.
Lorsque l'instructeur estime que l'élève est prêt, il peut être lâché, c'est-à-dire piloter seul, sous la supervision et le contrôle de l'instructeur resté au sol.
Le nombre d'heures de doubles commandes nécessaire pour être lâché est très variable, entre 15 et 25 heures le plus souvent.

Formation théorique :
Une connaissance des bases théoriques de mécanique, météo, radio, navigation etc., sanctionnée par un examen théorique obligatoire, est nécessaire pour obtenir les différents brevets.
cette formation peut se faire à l'aide des documents fournis à l'inscription, par le Club et/ou par le biais de sites Internet spécialisés.

2 - BB ou Brevet de Base

Le BB (Brevet de base) permet de voler en solo dans un rayon de 30 km autour du terrain de départ.
Il permet l'emport de passagers et l'accès à d'autres terrains avec l'accord obligatoire de l'Instructeur.
Pour passer ce brevet, il faut avoir réuni un certain nombre de conditions :
      - Avoir 15 ans révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention du brevet,
      - Avoir passé la visite médicale (validée) auprès d'un médecin agréé,
      - Subir avec succès les examens théoriques, pratiques et de radio prévus par arrêtés,
      - Totaliser au moins 6 heures de vol en double commande, 4 heures en solo et 20 atterrissages.
Le Brevet de Base n'est la plupart du temps qu'une étape vers la Licence de pilote privé, appelée PPL.

3 - LAPL ou Light Aircraft Pilot Licence

La licence de pilote d'avion léger (Light Aircraft Pilot License, LAPL) permet dès 17 ans, de voler seul à bord d'un avion monomoteur partout en Europe, de jour, après au moins 30 heures de vol, avec 3 passagers maximum et après 10 heures de vol supplémentaires.

Les conditions à remplir :
Pour passer les épreuves pratiques, un candidat doit avoir un certificat médical valide, et être présenté par son organisme de formation à 17 ans révolus.

Il doit en outre avoir au minimum l'expérience d'au moins 30 heures de vol d'instruction :

  • dont 15 heures d'instruction au vol en double commande et 6 heures de vol en solo supervisé,

  • dont un minimum de 3 heures de vol en campagne en soloavec au moins 1 vol en campagne d'un minimum de 150 km (80 NM),

  • au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l'aérodrome de départ.

L'emport de passagers pourra être autorisé avec le diplôme et après 10 heures de vol supplémentaires.

4 - PPL ou Private Pilot Licence

PPL (Licence de Pilote Privé) permet de voyager et d'emporter sans rémunération des passagers, sans limitation de distance.
Les conditions d'obtention :
      - Dès 17 ans (révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention de la licence).
      - Avoir passé la visite médicale (validée) auprès d'un médecin agréé.
      - Subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés.
      - Avoir accompli au minimum 45 heures de vol.
      - Totaliser au minimum 25 heures de vol en double commande et au moins 10 heures en solo supervisé.

La licence de Pilote Privé (PPL) autorise à voler dans des conditions météorologiques permettant le vol à vue (Visual Meteorological Conditions, VMC) : on dit alors que le vol est " VFR " (Visual Flight Rules).

Pour voler dans des conditions météorologiques dégradées (Instrumental Meteorological Conditions, IMC) le pilote doit avoir la qualification de vol aux instruments dite " IR " (Instrument Rating), l'avion devant lui aussi être classé IR.

5 - Tableau comparatif LAPL - PPL

Vous êtes intéressé ou souhaitez un renseignement ?
       Votre question est sans engagement
       Notre réponse est totalement gratuite.